Septembre: 5 choses que j’aime

5-things-september

1. Relaxation pour emporter

Jusqu’à tout récemment, ma seule expérience avec les huiles essentielles se résumait aux saunas vapeur aromatisés à l’eucalyptus. Tout ce temps, disons que je ne savais pas ce que je manquais. Un monde s’est ouvert à moi lorsqu’on m’a offert quelques produits Puressentiel. La marque française (ultra populaire dans son pays d’origine) célèbre son 10e anniversaire en s’implantant au Canada. Leur philosophie? Guérir quasiment tous les maux avec de l’aromathérapie respectueuse de l’environnement et non testée sur les animaux.

Je suis une fille occupée alors le stress, je connais! Même si je le contrôle de mieux en mieux, des fois, c’est juste peine perdue. C’était donc écrit dans le ciel que je serais charmée par deux mixtures relaxantes : le Stress Roller et le Articulations et Muscles Roller.

Le premier s’applique à l’intérieur de chaque poignet. Quand l’anxiété prend le dessus, on les frotte ensemble et on prend 10 grandes inspirations. Ça donne l’impression de prendre un bain moussant et d’étirer tout son corps simultanément. Cet effet relaxant est dû à un mélange de lavande, de santal blanc, de néroli et de vétiver. Oui, ça sent trop bon.

Le deuxième est beaucoup plus gros et s’applique sur n’importe quelle partie du corps douloureuse. La tension est relâchée, comme un mini sauna à l’eucalyptus.

2. Visiter le Marché d’automne

En plus de trouver ses cadeaux de Noël, les foires locales permettent de rencontrer les artisans qui fabriquent ces objets qu’on aime tant. Un nouveau venu sur la scène montréalaise : le Marché d’automne qui prend place dans le bâtiment Grover de Hochelaga-Maisonneuve. Presque 20 designers de mode et d’accessoires y seront pour ouvrir les portes de leur atelier et vous charmer avec leurs produits faits main (et soldés). Shot gun sur le sac en cuir simplissime de Martin Dhust et le kit de déesse indie sexy de Sokoloff.

2025 rue Parthenais, du 10 au 13 septembre.

3. Méditation, j’arrive!

C’est drôle comme on trouve le temps de zieuter notre Instagram (et celui des autres) 100 fois par jour et de regarder un énième vidéo de chat qui joue du synthé, mais on n’arrive pas à trouver une minute pour arrêter tout et relaxer. Après, on se plaint qu’on est fatiguée et stressée. Cette réalisation est généralement suivie d’un autre vidéo de chat qui joue du synthé.

Alors ce mois-ci, la méditation sera ma meilleure amie. J’avais l’habitude d’en faire durant la période la plus intense de ma vie (aka design de mode au Collège Lasalle). Ma moyenne de sommeil était de 4 heures par nuit. Même si ce n’était que 10 minutes, méditer a sauvé mon cerveau de la déconfiture totale plus d’une fois. C’était comme faire une sieste de deux heures en un quart d’heure.

Si vous aussi ressentez le besoin de ralentir, ma très bonne amie Victoria Bauman, coach de vie et guru du bien-être, vient tout juste de publier un vidéo pour vous aider à apprivoiser la méditation. C’est aussi très utile pour se rappeler comment se remettre en mode chillin’.

4. Un parfum par comme les autres

Francis Kurkdjian est un prodige olfactif. À seulement 26 ans, il créait l’inoubliable Le Mâle pour Jean Paul Gaultier. Depuis, il a collaboré avec les plus grands : Armani, Yves Saint Laurent et Narciso Rodriguez. Rien de moins.

J’ai découvert sa ligne personnelle, Maison Francis Kurkdjian, l’automne dernier à Anvers, en me promenant dans un magasin tranquillement grandiose nommé Graanmarkt 13. Plusieurs tablettes étaient dédiées à son travail, alors (évidemment) j’ai quasi eu un buzz à force de (re)sentir ses fragrances. Si le luxe avait une odeur, ce serait exactement ça. Mon coup de coeur : la collection unisexe Oud. Comme le nom suggère, la ligne est à base de oud, un des bois les plus dispendieux au monde. (Pas trop surprise que ça sente le paradis.) Ledit arbre est originaire d’Asie et son odeur particulière provient d’une bactérie qui produit un type de résine, un phénomène qu’on retrouve chez seulement 10% de ces arbres. En d’autres mots, cette essence est EXTRÊMEMENT rare.

Levez votre main si vous en voulez un.

5. La rentrée scolaire avec Business of Fashion

Je retourne à l’école. Genre.

Business of Fashion, le média absolu pour lire des articles de fond sur le milieu de la mode vient tout juste de lancer un sous-site éducatif. Cool, non?! Et la meilleure partie : c’est gratuit.

Vous pouvez prendre un cours de Fashion Marketing and Communications ou de Fashion Entrepreneurship en lisant une série d’articles sélectionnés par BoF. Le temps de lecture est même indiqué (ce point dépend aussi de votre capacité à retenir l’information. Si vous êtes comme moi, vous aurez peut-être besoin de multiplier ce nombre par trois.) Parlant d’oublier, vous ne parvenez à vous rappeler ce qu’est une manche raglan ou un ourlet de laitue? Rendez-vous à la section Fashion A-Z pour une liste complète des mots que vous devriez savoir. Autrement, ceci pourrait vous arriver.

 

Votre tour! Qu’est-ce que vous aimez ce mois-ci? Laissez-moi savoir dans la section commentaires.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s