10 trucs pour magasiner des vêtements vintage comme une pro

citizen-vintage-very-joelle-paquette6
Lara Kaluza et Rebecca Emlaw, propriétaires de la boutique Citizen Vintage

Acheter vintage, c’est une histoire d’amour en dents de scie. Des fois on trouve la perle rare et, d’autres fois, on trouve juste des vieux joggings déchirés, autrefois la propriété d’un monsieur de 50 ans.

Malgré l’inévitable, il doit bien avoir des astuces pour multiplier les trouvailles seconde main, non? C’est ce que j’ai demandé à la crème de la crème du vintage : Lara Kaluza et Rebecca Emlaw, propriétaires de la boutique Citizen Vintage. Les deux femmes n’en sont clairement pas à leur première trouvaille rétro – elles ont hérité de l’amour pour le « beau vieillot » de leurs mères – et partent régulièrement en road trip nord américain pour renflouer les tablettes de leur caverne d’Ali Baba dans le Mile End.

Donc, si vous avez besoin de conseils pour le shopping vintage, c’est clairement au duo qu’il faut demander.

citizen-vintage-very-joelle-paquette

1. Restez flexible et fouillez partout
« Ne vous limitez pas; regardez autant dans la section pour femmes que pour hommes, vous trouverez peut-être le boyfriend jean de vos rêves! Vous ne savez jamais à quoi vous attendre lorsque vous entrez dans un magasin vintage, alors c’est mieux de garder un esprit ouvert. »

2. N’oubliez pas la couturière!

« Une couturière est une ressource incroyable pour ajuster un vêtement, mais ses capacités ne sont pas infinies. Si le vêtement est beaucoup trop petit et n’a pas d’extra aux coutures, les possibilités sont limitées. La plupart des couturières peuvent ajuster des pièces légèrement trop petites ou trop grandes et sont aussi fabuleuses pour modifier la longueur d’un morceau ou pour réduire l’ampleur des épaules typiquement années 80. »

citizen-vintage-very-joelle-paquette4

3. Le prix? Peu importe.

« L’important est de tomber en amour avec une pièce – si le vêtement est vraiment unique, aucun prix n’est trop élevé! On établit souvent le prix de nos morceaux en relation avec l’appréciation qu’on leur porte. Si on raffole d’une pièce parce qu’elle est spéciale, on risque de la vendre plus chère. »

citizen-vintage-very-joelle-paquette5

4. Choisissez où vous magasinez

« On possède plusieurs pièces qui proviennent du garde-robe de notre mère. Autrement, les magasins de vêtements usagés [du type Village des Valeurs] sont idéals pour faire de bonnes affaires. Par contre, il faut passer à travers une tonne de trucs sans intérêt avant de trouver la perle rare.

Pour ce qui est des boutiques vintage, comme Citizen Vintage, ils rassemblent la meilleure sélection. Tous nos vêtements sont dans un état impeccable. Si on déniche un morceau endommagé, on s’assure de le réparer avant de le vendre en boutique. On tente aussi de trouver des pièces qui correspondent aux tendances et aux silhouettes du moment. »

citizen-vintage-very-joelle-paquette7
Je VEUX ce manteau!!

5. Oubliez la grandeur

« Donnez aucune importance à ce qui est écrit sur l’étiquette – une taille 14 des années 70 se rapproche au 4 d’aujourd’hui. »

6. Connaissez vos tissus

« Tous les tissus ont leur avantages et leurs inconvénients. Le polyester a une mauvaise réputation, mais il est super facile d’entretien – il ne rétrécira jamais, mais il ne respire pas très bien non plus. Les fibres naturelles, comme la laine, sont magnifiques, mais elles sont capricieuses quand vient le temps de les laver. Tout dépend de votre mode de vie et de ce que vous recherchez pour votre garde-robe. »

citizen-vintage-very-joelle-paquette10

7. Prenez soin de vos trouvailles

« Vaut mieux prévenir que guérir. Des pièces de type tailleur, comme un veston ou un pantalon en laine, ne devraient jamais aller dans la machine à laver. Si vous n’avez pas envie de payer le nettoyeur à sec, un truc que j’ai appris alors que je travaillais au théâtre est de vaporiser le morceau de vodka ou d’alcool à friction pour tuer les bactéries et effacer les taches. Pour la soie, elle devrait être lavée à la main et les tricots, à la machine au cycle délicat, pour ensuite être séchés à plat. »

citizen-vintage-very-joelle-paquette2

8. Achetez pour le simple plaisir de posséder une pièce unique

« En tant que collectionneuses de vêtements vintage, nous possédons une tonne de pièces qu’on ne porte pas, mais qu’on adore à cause de leur histoire et de leur originalité. Ça peut être cool de posséder une robe des années 60 et de la mettre seulement que pour danser dans sa chambre! Par contre, il faut savoir quand transmettre ces vêtements pour en faire profiter quelqu’un d’autre. Les swaps sont parfaits pour ça! »

9. En ligne : sortez votre ruban à mesurer

« Mesurez, mesurez, mesurez! La plupart des e-boutiques vintage incluent les mensurations de chaque pièce dans la description. Comparez ces chiffres à un vêtement que vous possédez déjà pour vous assurer que l’ajustement sera correct. »

citizen-vintage-very-joelle-paquette3

10. Faites attention aux copies

« On ne se spécialise pas dans les pièces de collection, mais les vêtements griffés des soixante dernières années tendent à préserver leur valeur au fil du temps. Par contre, assurez-vous d’acheter un morceau authentique! Nous avons trouvé de super imitations de sacs à main de luxe et il a fallu faire beaucoup de recherche avant de s’en rendre compte.

Photos par Justine Paquette

C’est quoi vos astuces pour dénicher les meilleurs trucs? Écrivez-les dans les commentaires!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s