Mon aventure scandinave: Copenhague

copenhagen-very-joelle-crowdJ’ai été un peu tranquille sur le blogue dernièrement, je sais. Mon été s’est manifesté sous forme de montagnes russes avec son lot de pentes intensément abruptes. Tous ces ups and downs m’ont drainée beaucoup (lire: extrêmement) d’énergie. Sans oublier que ça faisait deux ans que je n’avais pas pris plus que trois jours de congé d’affilée. Alors ouin, j’ÉTAIS fatiguée.

J’utilise l’imparfait, parce que je viens juste de revenir d’un voyage de deux semaines en Scandinavie. Non mais pour vrai, pouvez-vous imaginer? Moi, Joëlle Paquette, j’ai pris des vacances. Whoup whoup!

J’avais vraiment besoin d’un moment avec moi-même, une introspection majeure, alors je suis partie toute seule. Et c’est exactement ce qui s’est passé; ce trip est devenu un gros voyage intérieur. Les seuls mots que j’ai prononcés en 14 jours ont été: “Je peux avoir un americano, s’il vous plaît?” et “Désolée, je ne parle pas [insérez la langue scandinave de votre choix ici]”.

Sinon, surprise! Le lifestyle nordique n’est pas un mythe – il existe vraiment. Ce qui est le plus flagrant est l’équilibre entre la ville et la nature. Les deux sont constamment imbriqués l’un dans l’autre. Les musées d’art moderne sont entourés de forêts et les gens s’emmitouflent dans des couvertures sur les terrasses des restaurants en sirotant leur verre de vin, histoire de profiter du grand air le plus longtemps possible.

Si vous planifiez un voyage là-bas, si vous avez besoin d’une énième excuse pour visiter ScandiLand (vraiment?) ou si vous êtes juste curieux de connaître mes aventures scandinaves rocambolesques — surtout la fois où je me suis baignée nue dans la mer baltique, mais je vous raconte ça dans un autre post — vous êtes à la bonne place ;) Commençons avec ma première destination: Copenhague et tout ce qui rend cette ville fabuleuse (mis à part les Danois(es) mille fois trop beaux, qui ont tous l’air d’être des cousins éloignés de Alexander Skarsgård et de Alicia Vikander).

copenhagen-very-joelle-palmtree

Simplissime minimalisme

À moins que vous ayez vécu sous une roche depuis toujours, vous êtes au courant que les Scandinaves sont les rois, sinon les inventeurs, du minimalisme. Résultat? 80% de la population (attention: statistique pas du tout scientifique) est super stylish sans même avoir l’air d’essayer. Les filles ont une manière super intéressante d’expérimenter avec les superpositions et les volumes, la plupart du temps dans des tons neutres. Tout ça donne des looks légèrement asexués qui défient la définition classique de féminité.

Malgré tout, je dois avouer que l’esthétisme était un peu homogène parfois. Je me suis souvent demandé: “Mais elle est où la fille au manteau en fausse fourrure pastel avec ses cheveux couleur arc-en-ciel?”

Comprenez-moi bien. Leur vision intemporelle de la mode est incroyablement inspirante dans un monde où les tendances meurent aussitôt qu’elles naissent, mais c’est à se demander si certaines personnes censurent leur style pour ne pas trop détonner. Malgré tout, ça fait une semaine que je suis revenue à Montréal et depuis, je porte rien que du noir, du beige et du blanc. #WannabeScandinave

Côté shopping, je vais être honnête avec vous: ce n’est pas trop mon trip quand je voyage. J’aime aller dans les boutiques pour voir de beaux espaces et pour découvrir des marques locales plus que pour acheter en soi. Tout de même, j’ai eu des petites palpitations cardiaques en entrant dans la boutique Acne 100% rouge et le magasin WOOD WOOD avec sa sélection super exclusive de pièces signées.

copenhagen-very-joelle-illum

Manger, boire et manger encore

Faire plaisir à ses papilles gustatives à Copenhague, c’est facile… si vous ne savez pas ce que le mot “budget” veut dire ou si vous venez d’un pays où le salaire minimum est de 21$ CAN. (Oui, pays scandinaves, je parle de vous.)

Autrement dit, je n’ai pas dépensé mon loyer au Noma. Mais j’ai quand même essayé une tonne de places vraiment cool et délicieuses.

J’ai loué un Airbnb dans Nørrebrø, un des quartiers les plus hipsters au monde. Donc inutile de dire que, côté bouffe, il y avait de quoi se bourrer la face. Grød est la meilleure place pour un déjeuner santé et pour un beau post sur Instagram et Vi Modtes Gennem Ruden, pour essayer un smørrebrød à l’avocat, l’équivalent danois de la tartine.

copenhagen-very-joelle-smorrebrod

Mais c’est au sud de la ville que j’ai eu un réel coup de foudre avec Papirøen (“île de papier” en français). L’immense building industriel qu’on y trouve, dans lequel s’entassent maintenant des dizaines de restos street food (bonne chance pour en choisir un!), était autrefois un entrepôt de papier pour des journaux danois. D’où le nom.

Un burger bien juicy full bacon dans ma main gauche et une pilsner dans ma main droite, je me suis installée sur le bord du quai, avec mes pieds qui pendaient quelques mètres au-dessus de l’eau, et j’ai regardé le coucher du soleil. C’était de LOIN une des dates les plus romantiques que j’ai eue avec moi-même.

copenhagen-very-joelle-burger

Parlant de date, suis-je la seule à trouver que, quand que tu voyages en solitaire, aller prendre un verre est un peu intimidant? J’ai toujours l’impression d’avoir une affiche dans le front qui dit: “Hey toi, LE gars weird de la place, viens donc me parler.” Quand tout ce que j’ai envie de faire est de lire Just Kids. Pour ça, Mikkeller & Friends était parfait! J’ai bu ma bière de microbrasserie en passant du temps de qualité avec mes deux préfs (Patti et Robert, évidemment), tout ça dans un décor pastel. Du bonheur en boîte je vous dis. (Et vous pouvez maintenant me suivre sur Instagram @VeryGrandmaJojo ;)

copenhagen-very-joelle-coffee-break

J’♥ l’art

Est-ce qu’il y a plus zen qu’un musée? Oui. Un musée au bord de l’eau — un concept que les Scandinaves semblent adooorer.

Mon coup de coeur absolu va au Louisiana Museum of Modern Art, aussi connu sous le nom de “mon nouvel endroit préféré au monde”. C’est à 40 minutes de train de la ville et ça vaut le détour, promis. À la fois dans les bois et sur les rives de la Mer Baltique, les expos sont présentées dans ce qui ressemble à une immense maison mid-century. Quand mes pieds ont commencé à faire mal, je me suis assise à l’extérieur avec un smørrebrød aux crevettes en regardant la Suède à l’horizon. Pas mal mieux que la vue que j’ai depuis mon balcon dans Rosemont.

copenhagen-very-joelle-louisiana-landscape

copenhagen-very-joelle-shrimp-smorrebrod

copenhagen-very-joelle-louisiana-boat

copenhagen-very-joelle-louisiana-room

Le deuxième arrêt artsy était la galerie Contemporary Copenhagen sur Papirøen, juste à côté du street food. L’espace est immense, ça leur permet donc d’accueillir des installations gigantesques, comme le grand écran qui projetait The National en train de chanter Sorrow encore et encore et encore (pendant 6 heures plus précisément). J’étais toute seule, dans le noir total, comme si le band me faisait une prestation privée. Magique, vous dites? Conclusion: rendez-vous au musée tard le soir pour l’avoir à vous toute seule. (Wow, ce texte me donne tellement l’air asociale. Mais non, pour vrai, j’ADORE les gens!)

copenhagen-very-joelle-cc

copenhagen-very-joelle-thenational

OMG #1

Avez-vous déjà entendu parler de Christiania? C’est une communauté indépendante en plein milieu de Copenhague qui donne l’impression d’être dans un autre pays complètement. Imaginez Neverland, mais géré par des hippies.

C’est dans les années 70, en pleine crise économique, que cette “mini ville” a vu le jour, quand un groupe de gens a pris possession d’une base militaire abandonnée au centre de la ville. La micro société a tranquillement grandi au fil des ans en développant son propre registre de lois, dont l’interdiction des autos et la légalisation du pot et du hash.

C’était funky, je n’avais pas envie de chiller là plus que 20 minutes (je détonnais un peu avec mes pantalons palazzo crème de Aritzia, mes sneakers blancs et mon bob fraîchement coupé), mais reste que c’est à voir absolument!

OMG #2

Est-ce que vous baigner dans une rivière en pleine métropole fait partie de votre bucket list? Et bien Copenhague est là pour transformer votre rêve en réalité! Avec des quais et des zones réservées un peu partout dans la ville, plonger dans les eaux glaciales lors d’une journée venteuse d’automne n’aura jamais été aussi attrayant. Évidemment, l’été c’est nettement plus populaire, mais j’ai quand même aperçu quelques courageux en maillot de bain depuis le confort de mon manteau en mohair.

copenhagen-very-joelle-swim

copenhagen-very-joelle-vesterbro

copenhagen-very-joelle-tour

copenhagen-very-joelle-boat-painting

copenhagen-very-joelle-yellow-building

copenhagen-very-joelle-bike

copenhagen-very-joelle-market

copenhagen-very-joelle-opera

copenhagen-very-joelle-radio

copenhagen-very-joelle-boat

copenhagen-very-joelle-dogs

copenhagen-very-joelle-bridge

copenhagen-very-joelle-sunset

Êtes-vous déjà allées à Copenhague? Qu’est-ce que vous avez le plus aimé? Dites-moi dans les commentaires!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s