Guide voyage: Mes vacances à Isla Holbox

Haut Eliza Faulkner | Shorts Betina Lou | Boucles d’oreilles Deux Lions | Photo Benoit Essiambre à l’hôtel Las Nubes

Je vis tellement de premières fois avec vous! Après la pédicure et l’inoubliable vajacial, je suis finalement allée où les coups de soleil sont aussi fréquents que les noix de coco et où les responsabilités prennent le bord après la première margarita. La gang: j’ai finalement pris des vacances dans le Sud.

Quand mon chum et moi cherchions où aller, on avait trois critères:

  1. Que ce soit reclus et pas trop touristique
  2. Qu’on puisse se gâter sans que ça nous coûte des millions de dollars
  3. Que la bouffe soit toute aussi fabuleuse que le paysage

Alors notre choix s’est arrêté sur un tout inclus deux étoiles à Cayo Coco. JOKE. On a décidé d’aller à Holbox, une île à deux heures d’auto + une demi heure de traversier au nord de Cancun. Je ne suis jamais allée à Tulum, mais j’ai l’impression qu’il y a 10 ans, ça ressemblait exactement à Holbox. C’est moins achalandé (mais bon, j’y suis allée à la fin janvier), cool mais pas trop non plus (tout n’a pas l’air d’un board Pinterest) et se louer un hôtel au bord de la mer est encore abordable.

En partageant mes stories sur Instagram, plusieurs d’entre vous aviez l’air intéressées d’en apprendre un peu plus sur ce petit havre de paix paradisiaque de 1500 habitants où seuls les vélos et les carts de golf sont admis. Alors voici mon petit guide de Isla Holbox pour celles qui

se cherchent une place où se la couler douce tout en sortant des sentiers battus et sans nécessairement noyer leur foie au open bar d’un tout inclus.

Dormir dans les nuages

Avant d’organiser notre voyage, Ben et moi savions que nous voulions nous gâter – on avait trop besoin de vacances pour se compliquer la vie avec une auberge de jeunesse qui suinte un peu trop le voyageur bohémien ou une chambre d’hôtel déprimante avec vue sur le parking.

Notre choix s’est arrêté sur l’hôtel Las Nubes, qui ne se traduit pas par «Les nuages» pour rien. Luxueux mais aucunement prétentieux, l’hôtel, à l’écart des autres, donne directement sur la mer et est parsemé de jolies habitations trop cute aux toits de paille, où l’intimité est préservée grâce à une tonne de plantes tropicales. Ce qui est vraiment cool? L’établissement prône le tourisme éco-responsable. Les chambres sont truffées de notes de l’hôtel avec des astuces pour respecter l’intégrité de l’environnement et de la biodiversité de l’île. Exemple? Toutes les communications de l’hôtel sont imprimées sur du papier recyclé et les produits fournis (shampoing, revitalisant, savon, chasse-moustique*, etc.) sont tous organiques et fabriqués à partir d’ingrédients des environs. Mention aussi ultra spéciale au personnel de l’hôtel qui ne pourrait pas être plus souriant, généreux et aidant.

Robe Betina Lou | Souliers Vans | Montre Daniel Wellington | Photo Benoit Essiambre

Jumpsuit Eve Gravel | Chaussures Zara | Photo Benoit Essiambre

Vêtements Eve Gravel | Souliers Vans | Photos par Benoit Essiambre à l’hôtel Las Nubes
Déjeuner avec une pas pire vue :)

*Petite note sur le chasse-moustique: BEURREZ-VOUS COMME S’IL N’Y AVAIT PAS DE LENDEMAIN. Ce ne sont pas les moustiques les pires, mais les puces de sable, qui sont présentes un peu partout sur l’île. J’imagine que ça doit être similaire pour toutes les destinations exotiques, mais rookie comme je suis, elles m’ont dévorée comme un churros sur deux pattes.

Manger, manger et manger encore un peu plus

Si j’habitais au Mexique, je pèserais probablement deux fois mon poids. Et je ne serais pas composée à 75% d’eau, mais à 75% de tacos et de guacamole. Notre premier arrêt a été au Barba Negra, où on a fini par aller trois fois, non pas parce que l’île manque de bonnes adresses où manger, mais juste parce que c’était trop bon. C’est l’endroit où les tacos et les ceviches sont les plus gourmets (allô fraîcheur!) tout en restant super abordables.

Le paradis sous forme de tacos

Pour une place mucho auténtico, rendez-vous au Antojitos Abuelo Tom pour un repas qui coûte trois fois rien servi dans ce qui semble être la cour de la famille qui gère la business. Attention: c’est seulement ouvert en soirée. Deux amis à nous (les proprios du restaurant Marconi, donc ils savent de quoi ils parlent) nous on dit qu’il fallait ABSOLUMENT commander la soupe au poulet avec les os (qui n’est normalement que servie aux locaux). Dépêchez-vous puisque quand on a voulu en prendre, il n’en restait déjà plus.

Une autre place qui a l’air de rien, mais qui me fera saliver encore longtemps est le Taco Queto. Je vous suggère d’y aller le ventre bien vide et de commander un burros au pastor (un espèce de fajitas au porc effiloché et assaisonné).

Un autre coup de coeur a été le Roots, un resto de pizza aux inspirations mexicaines avec des serveurs/euses avec qui t’as envie de devenir amis et des cocktails à base de tequila ou de mezcal qui devraient satisfaire les plus fins connaisseurs. Ils offrent aussi une bière de microbrasserie locale qui est brassée pendant 60 jours au son de la musique de Beethoven. Petit bémol: on a commandé la pizza au homard, qui n’était (stratégiquement) pas sur le menu, pensant qu’elle était dans la même branche de prix que tout le reste. Mais non, surprise! Elle est revenue à 40$ canadien, ce qui a considérablement fait monter notre facture. Elle était vraiment vraiment vraiment délicieuse, mais disons qu’avoir su, on aurait pris autre chose.

Rien faire ou faire un peu

On nous a avertis avant de se rendre à Holbox: il n’y a pas grand chose à faire. Avec la taille des cernes sous nos yeux, ça sonnait comme le paradis sur terre. Les deux activités par excellence de l’île, autre que de nager avec les requins-baleines (nous étions hors-saison, malheureusement) et de faire un tour de nuit pour voir le plancton fluorescent, sont de faire du vélo d’un bout à l’autre de l’île (les nôtres étaient fournis par l’hôtel) et de prendre un bateau jusqu’au cenote Yalahau. Pour cette partie, nous avons été méga chanceux! En jasant avec Bruno, notre serveur au Roots, il a réussi à nous arranger un tour guidé avec un pêcheur local avec qui on a fini par pêcher dans le golfe du Mexique et qui, pendant qu’on se baignait, nous a préparé le ceviche le plus délicieux sur terre avec les poissons qu’on venait d’attraper. Frais, tu dis?

Bijoux Deux Lions | Photo par Benoit Essiambre
T-shirt et souliers Vans | Photo par Benoit Essiambre
Haut June Swimwear | Sandales L’Intervalle | Photo par Benoit Essiambre
Chemise Eve Gravel | Boucles d’oreilles Deux Lions | Photo par Benoit Essiambre
Mon amour ❤
Isla Holbox 😎
Au centre-ville avec mon kit Betina Lou | Souliers Vans | Photo par Benoit Essiambre

Est-ce qui j’y retournerais?

Oui, oui et re-oui! Et je le conseille fortement pour tous les gens qui ont vraiment besoin de vacances. Oui, c’est un peu compliqué pour s’y rendre, mais cet effort supplémentaire filtre tous les gens indésirables qu’on retrouve souvent dans les formules tout inclus (oui, je sonne un peu snob, mais vous savez de qui je parle). Sur ce, hasta la vista!

Une fois par an, Holbox tient un festival de street art, donc attendez-vous à plusieurs jolis murs :)
Capitaine Benoit Essiambre

Robe Eliza Faulkner | Photo par Benoit Essiambre
Bijoux Deux Lions
La vue de notre hôtel (ce qui est un upgrade considérable de celle que j’ai de mon appartement)

Jumpsuit Eve Gravel | Boucles d’oreilles This Ilk | Photo par Benoit Essiambre

💕 Si vous avez aimé cet article, vous adorerez ceux-là 💕

Récit de voyage: 5 raisons d’aller au Japon

Mon aventure scandinave: Copenhague

J’ai essayé: la location de vêtements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s